La France confirmée officiellement se lancera seule en Coupe d'Europe 2016.

L'Association Française de Football a déclaré sur son site officiel qu'elle présenterait une copie de candidature dans le délai fixé par l'UEFA le 9 mars et l'organisation d'un événement majeur comme la Coupe d'Europe serait la meilleure chance de développer le terrain de football français.

Parallèlement, , le président de l'Association de football, Pierre Escallett, a nié qu'il offrirait avec l'Italie.

Avant cela, , la France a tenu la Coupe d'Europe de 1984 et la Coupe du Monde 1998.

La France a l'intention d'accueillir la Coupe d'Europe 2016, , mais la capacité d'obtenir le contrat dépend également de l'attitude du sénateur français lyonnais. En raison de la taille élevée de la balle en France, avant la promesse de construire un nouveau stade, Lyon est devenu un facteur clé dans l'offre Gallo rooster, mais la construction du nouveau stade n'a pas encore été approuvée, je crains que l'offre de travail Dans une impasse.

L'année dernière, , Lyon avait déclaré qu'il construirait un stade de 60 000, le nouveau stade sera mis en service avant le début de la saison 2010/11, cette idée s'adresse grandement à l'Association française de football. Mais l'actuel Lyon n'a toujours pas eu l'occasion de construire la licence, c'est-à-dire si 2013 avant que le nouveau stade ne puisse être complété à temps, l'espoir français d'accueillir la Coupe d'Europe sera complètement brisé.

Quelle est l'attitude de Lyon sur la possibilité d'une succession de contrat d'un pays à un club? Dans un entretien avec l'interview "équipe", le président du club Olas n'a pas évité le sien devrait être pour le football français devrait faire sa contribution, il espère également que le nouveau permis de construction du stade pourra être complété dès que possible.

"Nous ne devons pas oublier qu'il n'y a pas beaucoup de grands stades en France, et nous sommes maintenant dépassés, et si nous avons moins de notre nouveau stade, nous avons peur d'être dans une situation irréversible".

À l'heure actuelle, l'Association Française de Football n'a pas formellement soumis à soumissionner pour le rapport de la Coupe d'Europe 2016, une fois la décision d'offre, les Français doivent faire face à un certain nombre de reconstruction ou de modification pour répondre aux exigences des spécifications du concours.